S5 Intrants

B/ Par augmentation des intrants

TP 5 amélioration des rendements par utilisation des intrants

Étant donné les prélèvements et les nécessités de rendement d’un agrosystème, l’Homme doit d’une part compenser les exportations de matières et d’autre part, augmenter les rendements du même agrosystème :

  • l’apport d’engrais compensant les sorties de matières

rendement pdt

L’Homme intervient alors par ajouts d’engrais comme :

fertiliser

L’utilisation des nodosités  met en évidence la production de nitrates utilisables par les végétaux à partir d’azote atmosphérique fixé par les bactéries donc l’enrichissement du sol en azote sans un apport d’engrais.

L’utilisation des légumineuses permet alors d’améliorer les rendements en diminuant les engrais.

role nodosité

  • l’irrigation compensant le déficit éventuel de précipitation
  • l’utilisation de produits phytosanitaires permettant de minimiser les espèces présentes dans l’agrosystème particulièrement les « nuisibles».
  • l’ajout de complément alimentaire favorise le développement de la masse musculaire et la croissance.

L’objectif commun à ces intrants est d’améliorer la croissance des plantes et des animaux, augmenter le rendement et la productivité, accroître la qualité des productions. L’ensemble se traduit par une consommation importante d’énergie ; nos sociétés tirant leur énergie essentiellement du pétrole, une grande partie de notre production agricole découle de la consommation de pétrole.

Bilan : Pour produire ses aliments, l’Homme utilise les propriétés du sol et des êtres vivants au sein d’agrosystèmes. Il les modifie pour maximiser le rendement et la productivité. Or, ces actions peuvent avoir des conséquences sur l’environnement et la santé humaine.

conclusion TP5

exercice type bac:

Faire le devoir maison et le poster sur ce forum:http://vosdevoirs.creer-forum.com
Travailler ainsi permet:
– de lire ce que les autres ont fait. On s’autocorrige, on s’améliore sur la forme et le contenu.
– d’éviter de copier ce qu’on fait les autres car cela se verra obligatoirement!
– on peut suivre qui fait quand le devoir.

Le coin du professeur

Au niveau savoir

  • L’exportation de biomasse, la fertilité des sols, la recherche de rendements et l’amélioration qualitative des productions posent le problème :
  • – des apports dans les cultures (engrais, produits phytosanitaires, etc.) ;

– des ressources en eau ;

  • Engrais et produits phytosanitaires- composition chimique q

Au niveau savoir-faire :

  • Comparer les bilans d’énergie et de matière (dont l’eau) d’un écosystème et de différents agrosystèmes (cultures, élevages), à partir de données prélevées sur le terrain ou dans des bases de données et traitées par des logiciels de calculs ou de simulation. q

 

Publicités